Accueil > Bts > Ouverture sur l'extérieur
Jeanne d'Arc Champagnole
Jeanne d'Arc Champagnole

Ouverture sur l'extérieur

 

Articles relatifs à l'année scolaire 2012-1013

  

  

 

Semaine du Développement Durable 2013, des étudiants et lycéens de la Jeanne reçus par les dirigeants d’IKEA Dijon

 

Dans le cadre de la semaine du développement durable 2013, la classe de BTS NRC deuxième année et la classe de Première Sciences et Technologies du Management se sont rendus à Dijon.

Une action pédagogique ( une conférence et une visite du point de vente ) qui a pour objectif de faire découvrir l’entreprise pour les lycéens en prenant appui sur le cas réel d’une enseigne commerciale, leader sur la marché du mobilier de maison en kit . Et pour les étudiants la possibilité de consolider des savoirs relatifs aux pratiques managériales, de découvrir une politique environnementale pionnière. L’héritage suédois est très fort chez IKEA ; il vient du Smaland, ville natale de son créateur Ingvar KAMPRAD , où les gens ont la réputation de travailler dur, de vivre avec de petits moyens et de tirer le meilleur parti de leurs ressources limitées. « Notre philosophie est d’offrir une vaste gamme de produits d’ameublement esthétiques et fonctionnels à des prix accessibles au plus grand nombre.Pour cela nous tentons de minimiser nos coûts, tout en respectant notre planète » mentionne Denis CARTILLIER, responsable Marketing et DD (Développement Durable) lors de l’exposé oral fait en tout début de matinée. Ainsi, tous les produits sont suivis depuis la source jusqu’à la mise en linéaire.Pour le bois utilisé lors de la fabrication, nous missionnons des experts pour vérifier que celui-ci provient bien de forêts gérées de manière raisonnée (label PFEC). Il mentionne aussi des actions menées localement, comme les toits du cœur  pour donner un logement  entièrement rénové par leur soin, à des jeunes démunis ,en partenariat avec la ville de Dijon,ou encore les vides greniers organisés sur le parking du magasin pour faire la chasse au gaspillage et recueillir des fonds toujours injectés dans de nouveaux projets destinés à aider des personnes dans le besoin .On apprend qu’IKEA est le premier donateur d’UNICEF grâce à ses ventes de peluches.« Nous ne proposons que des ampoules LED, ce qui permet de réaliser des économies sur les factures d’électricité ( 85% en moins) », précise avec fierté le responsable « Bon filon » Fabien GAUTHERON lors de la visite du point de vente. Par ailleurs, on découvre aussi la zone de recyclage . 94% des déchets sont recyclés sur le site de Dijon.Trier n’est plus nouveau il faut maintenant réduire les déchets. Il est évident que l’intégration du DD dans une stratégie marketing peut déranger, mais ce n’était pas le sujet ce jour là. Une équipe de dirigeants a simplement partagé avec un public de jeunes  étudiants, son expérience en matière de politique environnementale.

 

 

 

 

Puis l'après midi,place à un moment plus convivial pour faire davantage connaissance au Laser Game de Saint Appolinaire.

 

 

 

   

  

 

Malika BINET, Johanne TISSOT, Muriel BOUCHOT

 

 

 

 

Belles performances pour Morgane BILLARD-DESIRE et Jocelyn MICHAUD  ( promotion 2013) aux Olympiades de la Vente 2013

 

Des étapes à franchir pour nos deux étudiants ...

 

Pour l'édition 2013, c'est toute la classe qui a participé dans un premier temps en proposant un dossier d'études.Par la suite 6 candidats ont été retenus pour présenter durant une épreuve orale leur projet commercial.Un formidable exercice de style où il a fallu être très précis, clair et convaincant en 5 mn.Il ne restait au final que trois candidats départagés durant une épreuve courte de négociation.

Le concours académique reprend le même type d'épreuves,plusieurs sections BTS NRC seront représentées .

 

Puis à Besançon, aux sélections académiques la victoire !

 

Nos deux candidats ont effectué des prestations de qualité lors de la première épreuve de présentation de projet.Ils se sont qualifiés  tous les deux pour le second tour.Jocelyn, élu meilleur projet ( société Aplicasoft à Oyonnax) et Morgane pour sa présentation de projet commercial réalisé dans une entreprise de Champagnole la SLBO.Puis lors de la seconde épreuve de négociation où il restait 4 candidats en course, Morgane a remporté la première place grâce à une prestation d'un très bon niveau.

 

Morgane et sa tutrice Sophie GUINCHARD,commerciale à la SLBO , présente à Besançon et à Paris

 

A Paris ,elle a rencontré les candidats des autres académies.Les exigences du concours sont différentes, le jury est composé essentiellement de membres de

l'Education Nationale  ( des inspecteurs pédagogiques régionaux , l'Inspectrice Générale en Economie et Gestion) et le Directeur National des Dirigeants Commerciaux de France.

La prestation de Morgane a été bien conforme, 5 mn pour convaincre avec par la suite plusieurs questions.Pas de Palme à Paris, mais un bon classement dans le cadre des projets en B to B apparemment ,et la possibilité pour cette étudiante qui fera l'année  prochaine l'ESC de Chambéry  d'avoir vécu une belle expérience !

   Jocelyn MICHAUD, premier pour la présentation du projet. à Besançon.

 

Pour notre école, une vértable fierté car c'est la première fois que nos étudiants atteignent un tel niveau  au Concours des Olymppiades de la Vente

 

 

Malika BINET

 

 

 •Semaine de l'industrie 2013 : une conférence sur la Responsabilité Sociétale  et la Gouvernance d'entreprise pour la classe de première année de BTS

  

Dans le cadre de la semaine de l’industrie, nous avons eu le plaisir de rencontrer Mr Limare et Mr Pointelin qui sont venus lors d’un cours de Management des Entreprises nous faire découvrir le thème de la Responsabilité Sociétale et la Gouvernance d’entreprise.

Nous avons tout d’abord découvert cette notion par un échange de questions réponses avec Mr Pointelin qui a su animer cette conférence avec beaucoup d’humour. Il nous a donné de nombreux exemples de cette pratique en entreprise et a su valoriser les compétences de nos jeunes BTS qui d’après lui apportent un regard neuf aux entreprises à travers les stages.

Nous avons ensuite découvert d’une autre manière la notion de Responsabilité Sociétale au travers d’un diaporama présenté par Mr Limare. Il nous a permis de comprendre l’importance du rôle des jeunes qui doivent porter cette notion pour la faire perdurer en entreprise. C’est en effet une des fonctions importantes du service Marketing qui doit dans toutes ses actions tenir compte des droits de l’homme, de l’environnement, de la loyauté des pratiques, du bien être des consommateurs et du développement local. Cette notion est primordiale pour l’intérêt de tous mais aussi pour l’image de l’entreprise.

 

 

Nous remercions encore Messieurs Limarre et Pointelin pour cette passion de leur métier qu’ils ont su nous faire partager.

  

 

 

 

 

 

Johanne TISSOT

 

 

 

 •Visite de l'entreprise Machines PAGES pour les TS1

  

  

 

       Mr Camelin et une partie de la classe des TS1

Mardi 26 mars 2013, les premières années de BTS Négociation Relation Client de Jeanne d’Arc avaient rendez vous avec le directeur des achats de Pagès Machine Outils à Foncine le Haut, Monsieur Emmanuel CAMILIN, responsable achat/aprovisionnement.

Celle-ci s’est faite dans le cadre de la semaine de l’Industrie bien que celle-ci fut la semaine précédente. Mais le calendrier bien chargé du directeur des achats a fait reculé le rendez vous et cela en valait bien la peine.

Outre, la présentation de l’entreprise jurassienne très fortement sollicitée dans le monde entier (80% à l’exportation), la fonction de « directeur des achats et approvisionnement » était le fil conducteur de l’entretien. En effet, lors du cours de management de l’équipe commerciale, les fonctions futures qu’occuperont les jeunes sur le marché du travail après leur BTS, sont étudiées. Ainsi, la bonne santé de l’entreprise, malgré la crise économique, a résidé dans le choix de ce métier et dans le management pratiqué, à savoir l’optimisation des ressources, le diagnostic des forces/faiblesses de l’entreprise et la globalisation des demandes de chaque service. Ainsi, la communication s’avère être une arme importante à l’intérieur même de l’entreprise, avec la complémentarité technique et commerciale de Monsieur Camelin. A l’extérieur, c’est la relation client et la pérennité des contacts qui est le nerf de la guerre avec bien sur des produits de très haute qualité sur ce marché de niche (machine outils à haute cadence). Avoir une vision globale de l’entreprise permet d’avancer, souligne le directeur des achats.

Les étudiants ont donc suivi un cours grandeur nature que ce soit en management de l’équipe commerciale ou management des entreprises ou encore en relation client. La fin de l’entretien s’est terminée par la visite des locaux. Un grand merci à Monsieur Camelin pour son accueil, et aux enseignants que d’organiser ce genre de visite qui permet de sortir des murs et qui met en valeur le savoir faire jurassien très technique. Qui plus est, quelques visites se font sur des temps disponibles d’enseignant qui n’hésite pas à accompagner comme ce fut le cas pour Malika ce mardi.

 

Nadine BERGERET

 •Rencontre à la CCI de Besançon

 

Ce jeudi 14 février, l’ensemble des BTS Négociation Relation Client de Jeanne d’Arc se sont rendus à Besançon à la Chambre de Commerce et d’Industrie découvrir les métiers liés au commerce.
Ce « Forum des métiers» accueillait des professionnels tels que le Directeur des Ressources Humaines de Leroy Merlin, Castorama, Géant Casino, Pimkie ou Décathlon. Chacun présentait son parcours professionnel, les perspectives de carrière dans les grands groupes, les formations proposées en interne, les salaires, les avantages sociaux, devant un public d’étudiants fort attentif et réceptif à leur discours.
Un jeu de questions réponses animait cette matinée. Puis, un atelier « CV et lettre de motivation » rassurait certains étudiants qui se sont prêtés au jeu pour postuler comme  « manager junior ».
Quelques BTS bi qualifiants qui préparent en parallèle  le Brevet d’Etat de ski nordique n’étaient malheureusement pas présents à cet événement car ils se « décrassaient » après leurs belles performances à la Transjurassienne.

L’après midi était consacré à la découverte de la poursuite d’études après le BTS à savoir en licence professionnelle. Sur le campus universitaire, à la maison des étudiants, ils ont apprécié de recevoir des informations, de rencontrer d’autres étudiants qui ont réussi leur poursuite d’études. Les étudiants sont répartis les batteries chargées et plein d’espoir professionnel.
Cette journée fut un moment de convivialité très agréable avec une démarche fort intéressante et enrichissante qui demande à être renouvelée.                                                                                                                         

 

Nadine BERGERET

 


Voyage INCENTIVE pour les étudiants de deuxième année à Paris puis à Madrid

 

Du 12 au 13 novembre 2012 , les étudiants de deuxième année sont allés à Paris.Le thème abordé  était  «  Le sport: miroir de la société? »

Voici l’une des problématiques  sur laquelle les étudiants en dernière année de BTS NRC devront plancher lors de leur examen…..

Afin d’approfondir les cours menés en français et concrétiser certains questionnements ils ont ainsi eu la chance de partir à Paris durant deux jours : un programme motivant!

En effet nous avons eu le privilège de pouvoir pénétrer dans les magnifiques locaux en verre du grand journal leader en terme de sport, à savoir l’Equipe et surtout de bénéficier d’une rencontre enrichissante et très sympathique avec le grand reporter Bernard Lions durant deux heures! Beaucoup d’éclaircissements très utiles et pointus.

Enthousiasme général! Chacun a pu repartir avec un petit cadeau offert par le journal…

Soirée bien remplie également puisque après les locaux de l’Equipe ce sont ceux de Canal+ qui nous attendaient afin d’assister à l’émission Le Grand Journal! Le lendemain et avant de retrouver le Jura nous ne pouvions pas repartir sans visiter le Musée National du Sport ! Outre de célèbres tenues médaillées, de nombreux points abordés en cours ont pu être vérifiés, bien souvent placés sous l’égide du fameux Baron Pierre de Coubertin dont nous avons pu entendre un discours. Un petit quizz sur les JO , un déjeuner au cœur du quartier latin et voici toute l’équipe fatiguée mais heureuse de retour à Champagnole!

 

                                                                                                                                                  Bérénice FERREAUX

 

 

 

Puis jeudi 15 novembre ils se sont envolés pour Madrid...

Dans le cadre de leur projet mené en marketing "une histoire toute en couleurs"

Depuis quelques années, nous intégrons dans le cursus de la formation un voyage à l’étranger afin d’étudier sur place des concepts marketing, de favoriser l’ouverture à l’extérieur et travailler la cohésion de groupe.

Le projet pédagogique de 2012-2013  porte sur l’influence des couleurs et sur  toutes les nouvelles formes de marketing .Ces dernières influencent notre état d’esprit, donc notre comportement d’achat. Elles constituent un outil adéquat pour exprimer un sentiment, matérialiser l’intangible et témoigner un ressenti.

La marque de textile espagnole DESIGUAL (traduire par « inégal », « atypique ») a complètement revisité le marketing de la mode avec ses vêtements colorés mais très créatifs. Elle possède une forte identité créative et connaît actuellement un franc succès dans toutes les plus grandes capitales européennes et internationales. Nous sommes donc allés étudier quelques bonnes recettes commerciales telles que la  priorité aux supports alternatifs, le recours à des opérations de street marketing, la théâtralisation des vêtements,les points de vente très colorés.

A Madrid, pour découvrir le monde de DESIGUAL, le manager du plus grand concept store au niveau mondial nous a embarqués dans une visite guidée passionnante. Toute la stratégie commerciale de la marque a été exposée. Nous avons vu qu’un simple magasin, mais un immeuble de quatre étages dédié à la marque, qui ne passe pas inaperçu, même en soirée, car les fenêtres s’illuminent avec des couleurs différentes. A l’intérieur,les jeunes ont pu apprécier un travail minutieux réalisé sur les murs et les plafonds pour rendre le point de vente  unique, un lieu où « l’on ne se sent pas comme les autres,  i’ts not the same ».

Une autre rencontre, avec une marque hispanique forte, celle du Real Madrid. Un groupe d’étudiants a pu découvrir le célèbre stade du club de football, son musée et rencontrer le correspondant du journal de l’équipe, Fred HERMEL.  Ils ont pu découvrir la dimension que tenait le sport en Espagne et savourer des anecdotes sur  Ronaldo et autre Messi!  

Enfin, au Theatro Lope de Vega, nous avons été  émerveillés par la magie de la célèbre comédie musicale toute en couleur « Le Roi Lion ». Julie Taymor, le metteur en scène de Broadway, s'impliqua personnellement dans le design des costumes, des décors, des masques surprenants et des déguisements que portent les interprètes.Tout est là pour transporter les spectateurs au cœur magique de l'Afrique et pour recréer sa faune.

Un séjour inoubliable riche aussi en visites plus culturelles comme la découverte des célèbres musées Prado et Sofia.

  

Un moment incentive réussi pour nos jeunes.

 

Le programme du voyage à Madrid, cliquez  ici  !

 

  

 

Malika BINET

  

Les étudiants du BTS NRC de Jeanne d’ Arc apprennent à gérer leur e-réputation

 

Avec l’apparition du web 2.0 de nouvelles formes de marketing et de communication sont apparues. Le consommateur s’exprime et prend le pouvoir , les marques passent de la communication à la conversation.

 

Pauline CHEVALIER, chef de projet chez SOCIALIZY, agence dijonnaise spécialisée en web marketing , réseaux sociaux et community management, est venue expliquer ces nouveaux concepts de marketing. A partir d’exemples concrets, elle a su montrer l’évolution du consomm’acteur vers un consommateur devenu social, qui veut vivre des expériences sur le web, qui veut faire partie d’une communauté, participer à l’élaboration d’un produit et donner son avis (blog, forum, réseaux sociaux )…

Ce fut aussi l’occasion pour elle de rappeler l’importance actuelle des réseaux sociaux en citant ces chiffres impressionnants : 42 millions d’internautes dont 77 % sont membres d’au moins un réseau social,18 millions de mobinautes.Le travail de Pauline CHEVALIER consiste à conseiller les entreprises en matière de stratégie marketing sur le web et à gérer leurs comptes sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Foursquare. Partant du cas concret d’un étudiant, elle a analysé toutes les traces laissées sur la toile par cette personne volontairement ou involontairement. « Vous ne pourrez pas contrôler ce qui se dit sur vous mais en revanche vous devez construire votre propre réputation. Les DRH utilisent systématiquement le web pour mieux vous connaître avant de vous embaucher », souligne Pauline CHEVALIER .Elle a par la suite énoncé toutes sortes de conseils, les mêmes que ceux donnés aux entreprises !

Prochainement, dans le cadre du cours de marketing, des ateliers  permettront l’élaboration d’un CV en ligne, la réflexion sur la création d’espaces personnels sur les réseaux sociaux afin de mettre en place de bonnes pratiques

 

Malika BINET

 

Perspectives d'emploi dans le secteur bancaire pour les jeunes diplômés en 2013

 

Le BTS NRC du Centre Scolaire Jeanne d'Arc entretient depuis toujours une relation étroite avec les plus grandes enseignes bancaires. Nos jeunes sont issus de toute la région Franche Comté mais surtout du Jura, cela peut être un  un atout parfois en matière de recrutement. Nous travaillons directement avec les DRH afin d'avoir une vision proactive, donc plus efficace et pertinente des besoins des agences locales, Chaque année, ces entreprises viennent les unes après les autres participer à des ateliers divers dans le cadre du projet commercial .L'année dernière, des représentants des ressources humaines étaient venus entrainer les étudiants de première année aux entretiens de recrutement en prenant le temps de leur prodiguer des conseils sur le contenu de leur CV.

Cette semaine, un représentant de la direction régionale du Crédit Mutuel est venu rencontrer nos 50 étudiants. Le secteur bancaire a des besoins au niveau de notre tissu régional, surtout au niveau des métiers commerciaux.

Il faut remplacer les départs à la retraite et faire face à la montée des technologies de l'information et de la communication avec notamment le développement des services via le web, et l'apparition de nouveaux métiers ( l'assurance, la téléphonie, et ...)

Chaque année, on enregistre environ 30 000 embauches dans le secteur bancaire. Certes, les recrutements sont moins nombreux qu'avant la crise mais les banques restent les premiers recruteurs de France. Les jeunes diplômés issus de formation commerciale sont les profils recherchés. De véritables plans de carrière sont mis en place, soutenus par des formations solides en interne. 

« Nous souhaitons que tout jeune diplômé motivé, qui a de réelles compétences  puisse les mettre au service de notre enseigne. Nous mettons en place un véritable accompagnement qui peut débuter dès sa formation en BTS, comme on l'a déjà fait avec des étudiants de votre école », rappelle le responsable RH du Crédit Mutuel.

Une présentation optimiste dans un marché de l'emploi un peu morose pour les jeunes, qui a débouché par la proposition d'offres de stage aux étudiants de première année et la possibilité  pour les deuxièmes années de trouver un emploi après l'obtention du BTS.

 

Malika BINET

  

Sortie pédagogique des TS1 à Montbéliard 

Vendredi  5 octobre 2012 , les  BTS 1  partaient pour Sochaux puis Besançon

  

 

Le matin,  les étudiants se rendaient à l’exposition de Peugeot SA à Sochaux. L’événement fêté par l’entreprise est l’occasion du centenaire de PSA

Dans un immense atelier de l’usine, aménagé spécialement pour l’anniversaire, de nombreuses photos noires et blanches puis de couleurs retracent l’histoire de l’emblématique entreprise. Des vidéos projetées dans les voitures nous font découvrir l’histoire de Peugeot.

Du courrier envoyé aux usines Peugeot montre l’importance et l’impact qu’a l’entreprise sur ces amateurs de voitures. Petits et grands proposent même des projets, des schémas de prototypes ou tout simplement réclament d’anciennes pièces de voiture. Bien sur les grands occasions rappelées sur coupures de presse ( Général de Gaulle, …) mettent en valeur combien Peugeot s’est distingué dans toute l’histoire de France .

Puis s’ensuit la visite du musée tout aussi impressionnante que l’exposition.

Au vue des yeux émerveillés des jeunes, le fleuron industriel franc comtois a encore de l’avenir devant lui .

L’après midi, les étudiants s’apprêtent à visiter l’entreprise bisontine  Maty.

Cependant, après quelques embouteillages en ville de Besançon, nous arrivons tardivement à notre rendez vous.

Ainsi, l’hôtesse d’accueil se désole de ne pouvoir nous faire visiter les locaux ou le personnel comme chaque vendredi est parti !

Simplement, après nous avoir rappelé l’historique de l’entreprise familiale (pionner dans l’horlogerie en 1951), les orientations stratégiques de l’entreprise (ouvrir 20 magasins de plus d’ici 2015 ), nous ne verrons pas les kilomètres de tapis roulants acheminant les milliers de colis prêts à être envoyés dans toute la France ou en Europe ou au Japon. De même, l’hôtesse nous explique les buts et les enjeux de la plate forme téléphonique de l’entreprise et le travail des quelques 37 personnes qui y travaillent.

Enfin, cette journée fort intéressante et enrichissante demande à être renouvelée !

Et  n’oublions pas que le tourisme industriel est réellement à découvrir et à faire partager pour préserver ce patrimoine.

  

 

Nadine Bergeret et Olivier Le Page

  

Le marketing industriel, le cas de l'entreprise jurassienne SANIJURA

 

La volonté de faire une entrée singulière sur le marché alllemand et de s'y implanter durablement

 

On ne pouvait pas mieux rêver comme cas d'étude !

Dans un premier temps les étudiants ont visité les ateliers de fabrication puis ont assisté à une conférence animée par Franck ARGOBAST, responsable marketing de l'entreprise.

Ce projet consiste à faire redécouvrir les vertus du marketing industriel.

Celui-ci se définit par rapport aux marchés et non pas rapport aux produits/services. L'objectif ici, est de sensibiliser  les étudiants du BTS à cette notion et de peut être d'envisager plus tard une poursuite d'études dans cette spécialité.

La qualité de la prestation commerciale dans le domaine industriel dépendra davantage de l'ensemble des fonctions de l'entreprise. C'est toute l'entreprise qui devra se mobiliser lors de la mise en place d'une nouvelle stratégie commerciale d'expansion. Le service marketing joue le rôle d'un chef d'orchestre pour réalisées les tâches relevant des différents services ( production, design, communication...).

Depuis plus de 100 ans, SANIJURA fabrique  des meubles de salle de bains bien connus pour leur qualité, leur design et leur originalité. Les produits de la marque positionnée haut de gamme /confort  sont ainsi distribués en France, En Suisse et au Bénélux. Elle  mise sur ses points forts : le travail du bois et un savoir faire unique  autour du laquage ( un choix possible de 48 couleurs ). Cela lui permet de se différencier de ses concurrents allemands en proposant plus de choix .Le meuble HALO comportant un système d'éclairage LED a été tout spécialement élaboré pour ce marché.Les étudiants ont pu apprécier tous ces aspects lors de  la visite de l'usine de fabrication et lors de la conférence de très grande qualité qui a eu lieu peu de temps après.

Derrière cette entreprise visionnaire et authentique, il y a la volonté de s'adapter aux attentes du marché allemand mais peut être aussi à d'autres marchés...

 

 

Malika BINET

  

Renforcer le lien « études supérieures /entreprises » en BTS à Jeanne d’Arc en 2012

 

 

 

Les 30 étudiants de première année de BTS Négociation Relation Client à Jeanne d’Arc, tous issus de différents baccalauréats tertiaires ou industriels (Mécanique…), généraux (bac scientifique), technologiques (STG…), voire professionnels (Vente, comptabilité…), ont découvert pour la plupart de nouvelles disciplines : gestion de clientèles, Relation Client, Management de l’équipe commerciale…). Disciplines certes très professionnelles, mais surtout très pratiques.

C’est d’ailleurs pourquoi des partenaires, comme chaque année viennent déjà leur présenter leur entreprise, leur organisation et équipe commerciale, et notamment leur « projet commercial », comme l’a déjà fait en début d’année la « fabrique de gavottes » de Bois d’Amont ou ce matin, l’agence de communication « Séquane » de Pontarlier.

En effet, l’intérêt de ce BTS est centré sur le « projet commercial » pour lequel l’étudiant devra utiliser son savoir faire, ses connaissances, sa maitrise d’outils commerciaux pour répondre à un besoin en entreprise. En cette période de crise où les entreprises manquent cruellement de temps ou de ressources pour développer des projets, un partenariat avec la section des BTS Négociation Relation Client peut s’avérer particulièrement intéressant.

 

Nadine BERGERET

 

 

  

Aujourd’hui, nous nous occupons de NOUS…

 

  

  

Les BTS NRC du Centre Scolaire Jeanne d’Arc ont participé à un atelier de RELOOKING

  

Nous vivons actuellement une époque où la communication dans son sens le plus large est une nécessité. L’impact de notre communication repose à 55 % sur l’apparence et à 38%  sur les formes d’expression corporelles. Au bureau par exemple, savoir bien présenter est considéré comme signe d’intelligence. Il faut avant tout inspirer confiance, montrer son sérieux  et l’habillement, le look , l’allure est une vitrine importante. Même constat lors d’un entretien d’embauche, les portes peuvent s’ouvrir ou se fermer…

Erick SÉBASTIAN, une référence dans la création de robes haute couture et de robes de mariée animait l’atelier. Ses créations sont souvent remarquées et appréciées. A Besançon, le concept « mariage en appartement », propose des robes de marque personnalisées pour s’adapter aux envies de la clientèle.

Il organise chaque année  le gala de la mode pour présenter sa collection.

L’atelier a démarré en abordant différentes techniques de valorisation de l’image ( postures à adopter et à éviter,colorimétrie,morphologie de la silhouette et du visage, le maquillage…). Par la suite, place à la pratique, les participants ont pu se faire « relooker » en direct. L’intervenant avait toujours la volonté de mettre en avant leurs points forts et leur personnalité, de respecter l’image qu’ils souhaitaient renvoyer.

L’objectif de ce temps fort « valorisation de l’image personnelle » était de redonner confiance, juste avant de partir en stage, ou de passer un examen.

 

 

Malika BINET.

 

•Semaine de l'Industrie et de la Presse 2012

  

  

Une rencontre de jeunes étudiants avec la vie de l’entreprise et de l’industrie d’aujourd’hui et de demain 

 

Les étudiants du BTS NRC du Centre Scolaire Jeanne d’Arc  découvrent l’INDUSTRIE, qui  a aussi besoin de commerciaux

Dans le cadre de la semaine de l’industrie et de la presse, ils ont participé à plusieurs évènements phares ( expositions, conférences, visite d’entreprise, réflexion à partir des superbes films de Yann ARTHUS BERTRAND…). La thématique retenue cette année est celle du développement durable .Durant la semaine, les jeunes ont été fortement sensibilisés à cette notion dans différents cours. La notion de marketing vert a été abordée et plus précisément la notion de greenwashing  ( tenter de concilier l’inconciliable ), une problématique qu’ils devront affiner dans leurs futurs postes de commerciaux

Gérard POINTELIN, délégué Régional du Mouvement Français pour la Qualité ,association qui conseille et travaille au quotidien avec des entreprises  industrielle, est venu présenté des outils du développement durable durant une matinée . Les jeunes ont pu échanger, poser des questions pour découvrir davantage les efforts faits par les entreprises pour tenter de protéger la planète, pour faire passer le message que « les intérêts de l’entreprise ne sont pas aussi divergents que les intérêts des personnes ».

Lors de la semaine du développement durable, ils vont découvrir une entreprise champagnolaise, véritable modèle jurassien sur ce point , en se rendant à pied bien sûr ,dans l’imprimerie ESTIMPRIM, certifiée ISO 14001 et PEFC/FSC ( gestion durable des forêts) et porteur de la marque IMPRIM VERT.

 

Malika BINET

 

A l’école Jeanne d’Arc, les grands apprennent aux petits…

  

 

 

Lundi 20 février 2012 la classe de CM2 s'est déplacée sur le site Eurojeanne qui accueille la filière STMG ( Sciences et Technologies du Management et de la Gestion) et le BTS Négociation Relation Client.

Les TICE ( technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement ) sont très présentes dans ces formations.

Les élèves de la classe de première STMG et de première année du BTS attendaient les enfants. Ils allaient endosser le rôle de tuteurs durant une après-midi.

Si la plupart des élèves découvrent aujourd'hui l'ordinateur et l'internet dans le cadre familial, l'école ne saurait pour autant se désintéresser des nouvelles technologies. En effet, elle se doit de transmettre aux élèves les instruments d'analyse et les réflexes nécessaires à un bon usage des technologies de l'information et de la communication. Dans la mesure où nos enfants sont confrontés de plus en plus jeunes à ces nouvelles technologies, il est nécessaire que cette « éducation numérique » puisse être engagée dès l'école primaire

L'Éducation nationale a pris la mesure du défi et a choisi d'inscrire la maîtrise des technologies usuelles de l'information et de la communication au nombre des connaissances et des compétences que les élèves doivent maîtriser à l'issue de la scolarité obligatoire. Cela suppose bien entendu de commencer à former mais également d'évaluer tous les élèves dès l'école primaire. Ainsi, à l'issue du CM2, tous les élèves doivent avoir validé le « B2i-Ecole » ( brevet informatique et internet).

Durant cet atelier, les grands ont échangé, validé une partie de ces compétences avec le plus grand soin. Les professeures responsables du projet avaient formé et préparé les tuteurs. Pour récompenser petits et grands, un diplôme a été remis .

Une expérience bénéfique pour tout le monde, une autre façon d'apprendre, de former en responsabilisant et suscitant la volonté de transmettre et de partager.

Consultez aussi la rubrique galerie de photos !

 

Malika BINET et Johanne TISSOT.

 

  Les étudiants de la classe de première année du BTS NRC du Centre Scolaire Jeanne découvrent une entreprise jurassienne pionnière, et moderne

 

 Les 11 et 18 octobre 2011,les étudiants se sont rendus dans les locaux de l'entreprise SANIJURA, située à quelques pas de l'école. Ils ont pu découvrir une entreprise moderne qui a su innover au bon moment. Des machines perfectionnées assurent le rangement des plaques de bois, dès leur déchargement des camions. Puis place aux machines qui découpent minutieusement avec justesse les plaques qui vont servir à confectionner des planches ré ajustables sur toutes les façades des meubles. Les robots de laquage à la pointe de la technologie vont permettre de produire des teintes colorées. Cependant, l'entreprise reste aussi traditionnelle. Le personnel, de plus en plus qualifié, intervient régulièrement dans la chaine de production, pour orchestrer les manipulations et apposer la touche finale, le savoir-faire typiquement Made in Jura, acquis depuis de nombreuses années. Il en découle des meubles aux couleurs toniques, aux rangement ingénieux,soigneusement emballés pour pouvoir être expédiés un peu partout dans le monde .

Le cours sur la notion de stratégie de gamme et de marque a été plus simple à présenter, tant les exemples de gammes observées dans la salle d'exposition étaient nombreux. Des gammes inventives, conçues par des désigners pour aménager l'espace bain. La notion de réussite pour une entreprise a été aussi abordée, dans son sens le plus noble. Il faut savoir innover, tout en s'appuyant sur ce qu'on sait bien faire et bénéficier d'un avantage concurrentiel. C'est comme cela que l'on devient un « spécialiste » incontesté du meuble de salle de bains.

Les jeunes sont repartis, la tête pleine de couleurs, mais aussi avec l'idée que pour bien démarrer dans leur futur métier de commercial, il faut bien connaître ses produits mais aussi l'entreprise pour laquelle on travaille. Ils ont pu échanger avec quelques salariés des ateliers, des instants privilégiés transgénérationnels pour apprendre, transmettre...

Malika BINET.

 

 Déjà la semaine école-entreprise en BTS NRC

 

 

Les étudiants de la classe de première année du BTS NRC ont vécu une demi -journée de formation très particulière.

Ce sont des professionnels dans le domaine du recrutement qui ont pris la place du professeur ( Malika BINET) .

Des ateliers étaient organisés, pour donner la possibilité à chaque étudiant de vivre les prémices d'un entretien d'embauche. C'est aussi l'occasion, de conseiller les jeunes dans leur démarche de recherche de stage, de tester les outils ( CV et lettre de motivation) préparés au préalable.

D'autres actions du même type, traitant d'autres thématiques ( atelier sur la prospection, sur le risque financier, visite d'entreprise, présentation de secteurs d'activités spécifiques ...) auront lieu tout au long de l'année.

Les objectifs sont certes d'apprendre autrement ,mais aussi de s'informer, d'échanger avec les professionnels.

Univers scolaire et professionnel travaillent de concert, pour assurer leur mission conjointe d'accompagnement des étudiants. Une pédagogie par projet qui permet aussi de faire évoluer l'offre de formation de l'école aux besoins du tissu économique local.

  

Malika BINET

 

 

 Et si on bougeait autrement...

  

Dans le cadre de la Semaine européenne de la Mobilité 2011, la nouvelle promotion de BTS NRC a choisi de se rendre à pied dans la ville de Champagnole pour aller à la rencontre des entreprises locales. Une activité pédagogique qui permet de faire ses premiers pas en ce qui concerne la prospection, mais aussi la volonté de sensibiliser les jeunes aux besoins du tissu économique local.

Mode de déplacement prôné pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique, la marche est également très bénéfique pour notre santé. La pratique de la marche représente une excellente alternative à l’utilisation de la voiture pour de courts trajets quotidiens. Il s’agit d’un mode de déplacement écologique par excellence : elle désengorge le trafic des grandes villes sans émettre ni gaz à effet de serre, ni polluant. Raison pour laquelle son développement a été largement soutenu par le Grenelle de l’Environnement.

Une opération réussie, une bonne majorité des entreprises champagnolaises  a reçu la visite d’un étudiant !

Malika BINET 

  

  

  

Articles relatifs à l'année scolaire 2011-2012

  

 

•Concours National de la commercialisation 2012

 

 

Les étudiants du BTS NRC se sont encore distingués cette année...

 Après Laurine MATTHIEU, c'est Jimmy GAGLIARDI qui reprend le titre de Lauréat au niveau régional  dans la catégorie Bac +2/+3.

Parmi 150 copies envoyées par des établissements scolaires de la région Franche Comté, c'est la sienne qui partira  à Paris pour représenter notre région.Une véritable fierté pour notre établissement, car ce concours n'est pas facile et demande de la part des candidats de véritables compétences en matière d'analyse et de synthèse mais aussi  d'être créatifs.Cette annnée , il s'agissait de plancher sur un sujet portant sur la promotion du tourisme à la Réunion .De quoi rêver, c'est le cas pour cet étudiant qui a été aussi , récompensé par les Dirigeants Commerciaux de Franche Comté !

  

Malika BINET

  

•A la découverte de Turin et Milan , deux villes italiennes européennes aux multiples facettes

  

Un deuxième temps fort pour les étudiants dans le cadre de leur projet pédagogique « valorisation de l'image personnelle et numérique »

Avant de partir en Italie,les étudiants ont participé à des cours intensifs d'italien dispensés par Muriel BOUCHOT. Une autre façon de découvrir et d'apprendre les prémices d'une langue étrangère.

Turin est un centre industriel important où se trouve le siège de l'entreprise automobile FIAT. La célèbre marque est omniprésente dans la ville. Les locaux de l'usine de fabrication occupent une place conséquente et sont le reflet d'une réflexion bien menée En cas de panne électrique, la fabrication des véhicules n'est pas perturbée, l'usine est dotée de sa propre centrale électrique. La visite se poursuit par la découverte du centre d'essai de la marque. Puis, en route pour le Mirafiori MOTOR village, premier espace d'exposition dédié à l'automobile en Europe.

Les étudiants ont pu découvrir un concept de présentation unique, ce qu'on peut trouver de mieux en termes d'animation du point de vente en marketing. Un espace où l'univers de chacune des marques du groupe Fiat est présenté à travers différentes activités : du showroom au café raffiné (que nous avons eu la chance de tester), en passant par les boutiques exclusives réservées aux produits dérivés ou la salle polyvalente destinée aux réunions et congrès. Nous sommes en présence d'un véritable label international.

 

Milan, capitale économique de l'Italie mais aussi de la mode et du design...

La notion de splendeur est vite abordée quand on se retrouve sur la magnifique place du Dôme (Duomo). La cathédrale du Duomo est une merveille architecturale, la plus grande église catholique après Saint Pierre de Rome et la Cathédrale de Séville. La façade est tellement extravagante qu'on la surnomme « le hérisson de marbre »

Milan est considéré comme le centre névralgique de la mode planétaire.

Nous sommes venus aussi dans cette ville pour observer les tendances dans ce domaine, s'inspirer des toutes dernières créations des plus grands couturiers : Armani, Versace, Prada, Gucci, ou de jeunes créateurs, prendre des marques pour se construire une image personnelle.

 Nous avons été aussi reçus par l'Institut de la mode BURGO. Un moment privilégié pour les étudiants, la possibilité d'observer des cours où l'on apprend à dessiner des modèles, ou à confectionner des patrons de vêtements. Cette école est réputée dans le monde de la mode car elle permet de préparer un diplôme de designer dans le domaine du textile.

Les candidats proviennent du monde entier. Mr BURGO, le directeur de l'école a prodigué des conseils aux étudiants en matière de tenue vestimentaire.

 Enfin, l'instant le plus magique pour les étudiants fut la participation au ballet « Raymondia » dans le mythique théâtre la Scala Di Milano. Le célèbre maestro VERDI y régna pendant plus de 50 ans, mais aussi Puccini et Toscanini. Élégance et beauté furent les thèmes de la soirée.

Nous sommes repartis dans nos tenues de gala , les yeux pleins d'étoiles, avec un ravissement que nous ne sommes pas prêts d'oublier ...

 

                                                                           Malika BINET et Pauline FILIPPI.

 

Les étudiants de deuxième année du BTS Négociation Relation Client ont présenté à des membres du personnel du Centre Scolaire Jeanne d'Arc leur projet pédagogique « Valorisation de l'image personnelle et numérique »

 

 

Une soirée conviviale qui avait pour objectif de rappeler les grands temps forts du projet ( visite de l'entreprise Jaeger Lecoultre pour découvrir la notion de beauté et luxe, l'assimilation des prémices d'une langue hors cursus scolaire sous forme de petits cours intensifs, un voyage pédagogique à Milan pour étudier le marketing des grandes marques de la mode, la participation à un défilé de mode et un atelier de relooking pour se construire une image personnelle, la création d'un « blog Ressources Humaines » pour valoriser ses compétences professionnelles, et enfin une réflexion sur la notion de e-réputation).

Ce fut aussi l'occasion pour eux de promouvoir un assortiment de produits prestigieux, élaborés dans le Jura, baptisé SEMPRE NATALE.

Une action commerciale qui a été un champ d'action exceptionnel pour acquérir de multiples techniques et compétences relevant du marketing, de façon très pragmatique, avec beaucoup de plaisir et d'émerveillement.

Un travail de réflexion qui a pu être possible grâce à la participation de trois entreprises jurassiennes réputées ( IMAGRAM située à Champagnole, ELAN JARDIN, un atelier de réinsertion situé à Nance et la célèbre Maison HIRSINGER d'Arbois ) aux savoir-faire authentiques, aux valeurs fortes, qui ont su transmettre aux étudiants tout leur professionnalisme.

 

 Malika BINET

La classe de deuxième année visite la célèbre et prestigieuse manufacture horlogère  JAEGER-LECOULTRE

   

 

Dans le cadre d'un projet pédagogique intitulé « valorisation de l'image personnelle et numérique », qui se décline en plusieurs temps forts au cours de l'année 2011-2012 (découverte de la notion de beauté par une approche de la montre de luxe, un voyage à Milan , capitale de la mode et du luxe, une réflexion sur la notion de e-réputation et image numérique à construire via les réseaux sociaux professionnels ,la participation à un défilé de mode régional et un atelier de relooking ), les étudiants vont apprendre autrement ...

Ce projet transdisciplinaire  s'inscrit judicieusement dans leur formation commerciale et a pour ambition d'aller plus loin, que la valorisation de l'image personnelle. Il s'agit, ici, d'oser et innover, sans jamais trahir l'authenticité de ces futurs diplômés. Les anglo-saxons appellent cela le Personal Branding, rechercher en nous les ressources dont nous avons besoin ( nos valeurs, nos passions, nos forces et nos compétences).L'originalité de ce projet consiste à tenter de développer en chacun de nos étudiants, une marque personnelle, un véritable signe de créativité.

Lundi 12 septembre 2011, premier temps fort du projet, la visite de la Manufacture JAEGER LECOULTRE, surnommée « La Grande Maison ».

Après un accueil très chaleureux en salle de conférence par Roland CRETIN, DRH, nous pénétrons dans les antres de l'entreprise ...

Installée depuis 1833, au cœur du Jura Suisse, dans la vallée de la Joux, la manufacture d'horlogerie rassemble dans ses murs une multitude de métiers d'exception : techniciens, ingénieurs et artisans d'art. Tout au long de cette matinée, il n'est question que de beauté et luxe mais aussi de perfection, d'exactitude, d'amour du travail bien fait , de culture d'entreprise aux valeurs fortes, de temps qui s'écoule à travers des modèles de montres luxueux et sophistiqués portés par les plus grandes célébrités (Catherine DENEUVE, Diane KRUGER...).

Nous avons aussi rencontré des personnes passionnées par leurs métiers,à l'écoute des jeunes émerveillés par ce qu'ils découvraient.

Entre autre, ce qui a fait le grand succès de JAEGER LECOULTRE depuis les années 1930, la célèbre montre REVERSO . Ce modèle, qui a traversé le temps, a acquis un statut d'icône de l'industrie horlogère, en raison de son mécanisme original qui permet de faire basculer le boîtier à 180

degrés. Nous sommes sur un marché de niche, porteurs de valeurs fortes typiquement axées « manufacture ».L' 'approche commerciale est spécifique et requiert la plus grande discrétion et subtilité...

Une visite exceptionnelle pour les étudiants, un hymne à la beauté et à l'amour du travail bien fait.

  

  Malika BINET

  

 

Articles relatifs à l'année scolaire 2010-2011

 

Le BTS Négociation Relation Client à l'honneur au Concours National de la Commercialisation...

 

 

 

Lundi  20 juin 2011, dans les locaux de la société BUROCOM à Besançon, Laurine MATHIEU, lauréate du concours national de la commercialisation 2011 au niveau régional était attendue par de nombreux membres de l’association des DCF( Dirigeants Commerciaux de France) ainsi que par les membres du bureau ( Henri CHAQUE, président DCF Franche Comté, Pascal DUPONT, président DCF Doubs, Bernard SILVANT, chargé des relations entreprises et enseignement supérieur, Hervé SILVESTRI , chargé du suivi du concours DCF, et Martine CHARVET, secrétaire générale).

Le Concours National de la Commercialisation est une compétition nationale organisée annuellement par les DCF. Elle permet à des étudiants en marketing et commerce de la France entière de concourir sur un cas concret d'entreprise.

Cette année le thème du concours portait plus particulièrement sur deux des marchés de la Caisse d'Epargne et sur une nouvelle offre relative à la transmission des entreprises.

Cette compétition s'adresse à tous les niveaux de formation grâce à deux catégories BAC + 2/3 et BAC +4/5.La problématique réelle proposée par un partenaire est traitée à l'écrit dans un premier temps. Suite à cette première étape, qui récompense localement les meilleures copies ( 200 en Franche Comté ) , des sélections régionales et nationales permettent aux participants de présenter oralement leur proposition au niveau national devant près de 1000 dirigeants commerciaux et chefs d'entreprise.

La copie de Laurine a donc été envoyée au niveau national pour représenter la Franche Comté. L'aventure continue...

Lors de cette réunion très conviviale, elle a reçu son diplôme ainsi qu'un chèque .

Mais auparavant, il a fallu faire un dernier exercice de style, un oral sous la forme d'un jeu de rôle avec pour interlocuteur, un professionnel, Hervé SILVESTRI.

Ce fut l'occasion, pour les personnes présentes, d'apprécier les points mis en avant par Laurine, pour traiter le sujet du cas réalisé le 31 mars 2011.

Par la suite, quatre entreprises de Franche Comté recevaient leurs trophées dans le cadre de la Semaine Nationale de la Performance Commerciale.

Un moment fort en émotion pour Laurine et moi son professeur.

 

Malika BINET

 

 

 

Rencontre Ecole-Entreprise, vers un partenariat de proximité...

  

Depuis de nombreuses années, l'école s'efforce de proposer des services aux entreprises de toute dimension, grands groupes, PME, TPE et commerces de proximité.

 

 

Martine COLOMBIER, Directrice du Centre Scolaire, et son équipe de professeurs impliqués dans les relations école-entreprises souhaitent faire le point avec ses partenaires, les entreprises, pour adapter les formations professionnelles aux besoins du tissu économique local.

L'évènement a été piloté plus particulièrement par Johanne TISSOT (enseignante et chef des travaux) , Malika BINET ( enseignante en BTS NRC) et Martine LEBAUD ( enseignante en LEP ).

Une rencontre qui a permis de rappeler tous les partenariats menés depuis toujours par la Jeanne : stages, mécénat d'éducation et alternance.Ces relations permettent la mise en place de nombreux projets professionnels au sein de notre établissement.

Des anciens élèves de la Jeanne qui occupent actuellement des postes significatifs en entreprise (managers, commerciaux...) sont venus apporter leur soutien et leur témoignage. Ces partenariats ont permis de découvrir le milieu professionnel, de s'ouvrir à des secteurs d'activité locaux ( industriel par exemple). Ils sont tous d'accord, les stages en BTS par exemple constituent un véritable canal de recrutement .Ils permettent d'avoir une première expérience significative dans le CV.

Ils sont la preuve de la philosophie de l'enseignement de l'établissement qui repose sur une pédagogie du projet et par le projet, basée sur la collaboration et le transfert mutuel des compétences entre les entreprises et notre école.

Vingt cinq entreprises étaient présentes...

En autre : SANIJURA, JAEGER LECOULTRE, SIGNAUX GIROD, SOUDOMETAL,SLBO,Peugeot, des représentants de la Direction Régionale de la Banque Populaire, Crédit Mutuel, ALLIANZ, ORPI...

Le Maire de Champagnole, Clément PERNOT présent lors de cette rencontre n'a pas manqué d'encourager une telle initiative.

 

Malika BINET

 

 

Un exemple de politique de communication originale et

efficace : Made In Jura

   

 

Intervention de Joël SIMON, responsable de la communication au Conseil Général et de Guillaume JEANTET, son assistant.

Les étudiants du BTS NRC et leurs invités, des jeunes de terminale Bac Pro, ont pu découvrir ou redécouvrir un concept bien de chez nous, « Made In Jura » , en préambule de leur cours sur la politique de communication ( cours de gestion de clientèles) ...

Pour démarrer la présentation, un peu d'histoire...

En 2003, le Conseil Général développe une opération de marketing territorial. L'objectif est de définir une stratégie de communication commune qui reflète les valeurs fortes du tissu économique jurassien : savoir-faire et qualité .Un collectif d'entreprises de production industrielle adhèrent au concept et la marque Made in Jura s'impose très vite sur leurs marchandises pour se différencier des produits ordinaires. Depuis, toutes les entreprises jurassiennes peuvent adhérer gratuitement au réseau. Elles bénéficient d'actions commerciales en contrepartie et de la notoriété du logo pour leur communication « entreprise » (affiches, site Internet, stands, emballage...).

Parallèlement, le Conseil régional se dote d'un outil de promotion original « l'aire du Jura », pour promouvoir les valeurs économiques et culturelles du département par le biais d'expositions et d'animations diverses .

L'année 2004 consacre la force de ce concept qui reçoit le prix Territoria de la Communication pour l'ensemble des actions développées « Made in Jura ».

Puis en 2009, le prix Territoria de la culture ( argent ) récompense l'opération « My trempl1 Made in Jura » .

Par la suite, quelques supports ont été présentés (livres, campagne d'affichage pour la promotion d'une baguette de pain « Tradijura », réseaux sociaux ...) et enfin les tous derniers outils relevant du WEB 2.0 : une vidéo et une application Iphone « Made in Jura ».

On ne pouvait pas rêver mieux pour introduire un cours sur la politique de communication. C'est le pari réussi (720 entreprises adhèrent au concept actuellement) d'une équipe humble mais créative pour transformer un lieu en marque, de miser sur l'attractivité d'un territoire en le transformant en objet de promotion, tout en restant au service des entreprises quelque soit leur taille en mettant à leur disposition une boite à outils en libre-service .

« La géographie du territoire cesse d'être une surface pour devenir réseau ; Internet a bouleversé les frontières ».

 

Malika BINET  

  Intervention d'un professionnel du DATAMING dans le cadre du cours de gestion de clientèles

 

 

  

Thierry VALLAUD, Responsable du data mining et de la modélisation de SOCIO Logiciels, spécialiste du data mining, utilisateur des produits SPSS notamment PASW Modeler (ex Clémentine). Travaille depuis plus de 15 ans sur ces problématiques. Auteur de plusieurs articles, ouvrages sur le data mining, la modélisation, l’efficacité du mix marketing.

Cette intervention a débuté par une présentation de la notion de DATAMINING ( analyse de données d’étude à l’aide de logiciels). Quelques élèves de terminale GSI  ont assisté le matin à la première partie de la conférence. Puis, l’après-midi, l’animateur a proposé une succession de petits cas pratiques, pour expliquer les enjeux au niveau marketing (segmenter, «  profiler », mieux connaître ses clients …). Cela répond à des demandes des entreprises comme Danone,  Phone House ou Cartier. Parfois, l’entreprise SOCIO située à Paris doit concevoir des modèles algorithmiques pour le Gouvernement afin de localiser des bateaux ou alors élaborer  pour la médecine des modèles destinés à attribuer des séances de chimiothérapie bien dosées à des patients atteints du cancer…Les mathématiques ont souvent été évoquées ,  mais toujours avec une dose d’humour, d’humilité et de pragmatisme.

 

                                                                                                                                                             Malika BINET

  

 

 

•Etre un jeune manager...

 

Un thème abordé dans le cadre  du cours de management de l'équipe commerciale

  

  

Fabian RUINET, gérant de la société GUILLERME, spécialisée dans la vente et la pose de stores, fenêtres et volets. Effectif de l’entreprise : 20 salariés. Deux sites, un à Dijon et un autre à Besançon.

Un retour à la maison, pour Fabian RUINET qui a préparé son BTS Force de Vente à la Jeanne. Dès l’obtention de celui-ci, il doit reprendre l’affaire familiale, il avait 25 ans. Depuis, l’entreprise s’est modernisée et s’est développée. Un succès qui a été rendu possible grâce à la combinaison d’une gestion rigoureuse, d'un style de management participatif et d'une capacité à écouter. « Mais cela n’exclut pas le fait qu’il faut savoir prendre des décisions au quotidien, c’est le rôle du manager … » dixit Fabian. C’est cela qu’il est venu présenter aux étudiants : son parcours, son histoire en mettant en évidence des notions managériales essentielles (pilotage de l’équipe de vente, gestion d’un conflit avec un salarié, élaboration d’un business plan … ).            

     

                                                                                                                                                                Malika BINET 

 

 

 

 

 

Articles relatifs à l'année scolaire 2009- 2010

 

 

NESPRESSO, what else ?

 

 

 

 

 

Sortie des TS1 à Genève autour du thème du marketing sensoriel

Dès le matin, nous avons été accueillis par la manager de la boutique NESPRESSO, club d'acheteurs et de dégustateurs volontairement haut de gamme et élitiste. Nous avons pu découvrir l'espace luxueux de la boutique et les dessous d'un réseau de distribution plus confidentielle . Pour garantir à ses clients « la meilleure qualité dans la tasse ». Nespresso contrôle l'ensemble de la chaîne de la conception des machines , au choix des cafés, jusqu'à la vente .La visite s'est naturellement terminée par une dégustation du tout dernier café élaboré par la marque en provenance de Tanzanie .Puis direction, la chocolaterie du Rhône, où un maître chocolatier qui a travaillé pour des marques prestigieuses , nous a livré les secrets (pas tous) de la fabrication d'un chocolat d'exception. Délice , volupté et qualité sont au service du marketing pour satisfaire les clients de cette chocolaterie.L'après-midi, nous avons pu admirer Genève tout autrement, depuis un bateau avec commentaire de la ville et de ses principales curiosités. Puis en fin de journée, il a fallu laisser ce monde du luxe qui éblouit toujours autant pour retrouver à l'aéroport la chaleur humaine de nos chères collègues accompagnées de leur classe de terminale Bac Pro.

 

                                                                                                             Malika BINET - Pauline FILIPPI ( mai 2010 )

 

 

• Action de terrain OXIBIS dans le cadre de la Gestion de Clientèles

 

Cette entreprise jurassienne, bien connue pour ses lunettes au design original et soigné, nous a ouvert ses portes...

Dans un premier temps, un groupe d'étudiants de première année du BTS N.R.C a pu découvrir la politique commerciale de l'entreprise exposée par Laurent RICHARD, Directeur Commercial. « Une entreprise qui ne connaît pas la crise », 25% de croissance ! Par la suite, une visite du site nous a permis de prendre connaissance des différents services de l'entreprise : administratif, commercial-export, marketing, service design, ateliers divers de finition, logistique...

Le lendemain, les jeunes ont pu rendre visite aux opticiens revendeurs de la marque sur Dijon. Une façon très pragmatique de mieux appréhender ce qu'est une approche commerciale et tester la notion de reporting ( remontée d'informations ). Nos chères lunettes jurassiennes connaissent un véritable succès sur ce secteur.

 

Février 2010 - Malika BINET.

 

 

 

 

 

 

 

Action pour le Don d'Organes : ADOT JURA

 

 

Mardi 2 février 2010 à 8 heures, une partie de nos jeunes  (classes de  BTS NRC  et la classe de seconde) ont assisté  à une présentation  de l’association ADOT pour le don d’organes.

Cette séance se voulait avant tout informative pour la majorité de ces jeunes.

Par la suite, la classe de BTS deuxième année a planché dans le cadre du cours de gestion de clientèles  sur la mise en place d’un plan de communication  pour un évènement organisé par cette association et qui s’est déroulé à Champagnole au cours du mois de juin 2010. Une formidable entrée en matière pour eux sur un sujet qui reste encore délicat mais qu’il faut oser aborder.

En toute discrétion d’autres collègues ont contribué à la réussite de cet évènement. Citons entre autres Edith HUGONNET ( conception d’une affiche ) et Nadine BERGERET, qui s’est portée volontaire  pour tenir un stand  avec deux jeunes étudiantes du BTS.

 

© 2011-2018 Groupe Jeanne d'Arc • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales